FOOTBALL CLUB NUEILLAUBIERS : site officiel du club de foot de NUEIL LES AUBIERS - footeo

Histoire & Palmarès

Histoire et petites histoires…


Le Football Club Nueillaubiers peut se targuer d’être un club récent dans le microcosme du football deux-sévrien mais il peut également s’enorgueillir de quelques titres ou épopées tant à l’échelon senior qu’au niveau des catégories de jeunes.

Les prémices du FCN

L’histoire débute réellement le 24 mai 1991, jour où dirigeants et joueurs de l’Essor des Aubiers et de l’Union Sportive de Nueil sur Argent dissolvent ces entités et entérinent les statuts d’un club portant haut et fort les couleurs originelles* locales.

Place n’est pas ici pour retracer les heures glorieuses de ces deux associations sportives, d’aucuns pensent qu’elle est restée dans la mémoire des plus anciens. Peut-on seulement rappeler que les derniers vestiges restent désormais les noms portés par les deux stades où vibrent les supporters nueillaubrais. L’un rappelle l’identité même du club et la volonté d’aller vers l’avant** , et l’autre le nom d’un premier magistrat*** qui a souhaité la réalisation de l’autre complexe sportif.

*Bleu clair de l'USN ; rouge de l'Essor
** Stade de l'Essor
*** Stade Amand Tuzelet

Les débuts sportifs (cliquez ici)

L’aventure commence sous la coupe d’Alain Boissinot et de Yannick Goislot l’un et l’autre arrivant du SO Cholet. La petite histoire veut que le nouveau coach local signe son entrée* par un hat trick rappelant les années prolixes de son passé professionnel** et annonçant une équipe vouée à l’offensive…

Lors de cette première saison, cinq équipes seniors sont engagées sur les fronts de la ligue ou du district en promotion de ligue, 1ère division, 2ème division, promotion de 2ème division et 3ème division. Celle-ci se révèle très contrastée : l’équipe 1 échouant lors de la dernière journée dans sa volonté d’accéder à l’échelon supérieur et la réserve A descendant en division inférieure.

* 1er tour de Coupe de France FCN - Vouillé 3-2
** Stagiaire Pro à Nantes ; joueur de l'AEPB La Roche sur Yon en D2

L’éternel Poulidor (cliquez ici)

Durant 9 ans, ce qui constitue à ce jour le bail le plus long pour un entraîneur général, Alain Boissinot tente de rallier ses troupes à des objectifs de montée. Mais durant plusieurs saisons, notre équipe fanion s’échine et rate la marche de l’accession de fort peu de choses. Elle échoue, en particulier, lors de l’ultime match de la saison 1991 / 1992 face à Ingrandes.

Les premiers pas du FCN au niveau de la promotion d’honneur se feront en 1994 / 1995 au terme d’une saison 1993 / 1994 où la ligue du Centre-Ouest crée une nouvelle division au niveau régional (DHR). Mais cette avancée dans la hiérarchie régionale se heurte encore aux portes d’une nouvelle montée qui lui tend les bras mais qui ne veulent pas s’ouvrir en 1994 / 1995 (pour 6 minutes !* ) puis au terme de l’exercice 96-97** .

Alors qu’elle finit à nouveau 2ème en 97-98, elle bénéficie du maintien de l’entente rochelaise en CFA2 pour s’emparer du fameux Graal et accède enfin à la DHR, niveau le plus haut atteint à ce jour. Elle profite également de cette fin de saison fastueuse pour remporter son premier titre, le challenge 79 face à Celles-Verrines***.

Malheureusement, au terme de la saison 2006-2007, le FCN est rétrogradé en PH, niveau où il joue encore actuellement.

* Au terme de la saison, 3 équipes se trouvent à égalité : Cozes, Cerizay et le FCN. Dans le jeu des confrontations directes, notre équipe fanion se voit classer 3ème. Cozes égalise à la 84ème minute de son ultime match.
** Alors qu'il possède toutes les cartes en main, le FCN s'incline à domicile face aux PTT La Rochelle (2-3) lors du dernier match de la saison.
*** Victoire 3-2

Une coupe sinon rien 

Le FCN n’est pas à proprement parler une équipe de coupe. « Une petite coupe et puis s‘en va… » fut, en effet, un refrain souvent chanté sur les bords de l’Argent et de la Scie.

Cependant, à l’instar de l’épopée des Verts en 1976, le fait de gloire le plus marquant n’est pas une victoire mais une glorieuse défaite 1-0 face aux réservistes des Chamois Niortais en finale de la Coupe du Centre-Ouest le 8 mai 1996 après avoir éliminé deux pensionnaires de division d’honneur *.

Sous la houlette de Guillaume Romain, ensuite, lors de la saison 2001 / 2002, l’équipe fanion s’illustre également en accédant au 6ème tour de la coupe de France** , compétition où naguère elle n’a jamais réussie.

Ce haut fait d’armes*** se reproduit lors de la saison 2007 /2008 sous l’impulsion de leur entraîneur joueur David Ferreira.

* Tulle 4-2 (ap) en 8ème de finale et la Rochelle (2ème de DH) 3-2 en 1/4.
** défaite 1-0 face à Aix sur Vienne
*** défaite 2-0 face à Périgny

Un club qui se structure (cliquez ici)

Progressivement le club s’est développé et structuré.

Une section féminines, aujourd’hui éteinte, a contribué à étoffer le palmarès du club avec plusieurs titres à son actif en catégories cadettes.

Lors de la saison 1992 / 1993, elle est rejointe par une section vétérans où gestes techniques et bonne humeur riment volontiers avec des troisièmes mi-temps épiques.

La première innovation d’importance dans l’organigramme du club est la création d’un poste de responsable technique jeunes en 1996 / 1997, dévolu la première année à Thierry Botton puis pendant 3 années à Christophe Gabard.

Un poste d’emploi jeune voit le jour en 2000 / 2001 avec l’embauche de Maxime Erceau (une année) puis de Nicolas Billy, encore en poste à ce jour.


POUR LES FANS DE FOOT!!

Retrouvez l'actualité du foot :

- dans le 79 : http://www.79footballclub.fr/